L'Iran et les pays du groupe P5+1 ont convenu de commencer à mettre en œuvre leur accord intérimaire sur le programme nucléaire de l'Iran fin janvier, a rapporté mardi Press TV, citant les propos d'un négociateur iranien.

"Sur la base des conclusions des discussions tenues avec les délégations d'experts du P5+1, la mise en œuvre de l'accord de Genève débutera au cours des 10 derniers jours de janvier", a déclaré Hamid Baeidinejad, l'un des négociateurs iraniens au niveau des experts.

nike blazer pas cher pour homme L'Iran et les pays du P5+1 ont conclu mardi deux jours de discussions au niveau des experts à Genève, après l'accord historique signé dans cette même ville suisse le mois dernier.

"Les deux parties ont réussi à s'entendre sur la mise en œuvre de l'accord et maintenant leurs opinions et leurs interprétations (sur l'accord de Genève) sont les mêmes", a fait savoir M. Baeidinejad, qui est également directeur général des affaires politiques et internationales au ministère iranien des Affaires étrangères.

Mardi, le négociateur nucléaire iranien, Abbas Araghchi, a indiqué que les pourparlers au niveau des experts entre l'Iran et le groupe P5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie + Allemagne) ont enregistré "des avancées relativement bonnes", a précisé Press TV.

nike blazer basse Abbas Araghchi a expliqué que l'équipe de négociation iranienne va soumettre son rapport aux "responsables et adjoints politiques car certaines questions doivent encore être résolues au niveau politique".

En vertu de l'accord intérimaire conclu à Genève le 24 novembre, l'Iran accepte de geler une partie de son programme nucléaire en échange d'un assouplissement partiel des sanctions qui ont affaibli son économie.